Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ahurissant ...de bêtise !

guignol.jpg

Je lis dans les gazettes :

"314 professeurs s'engagent à ne plus faire apprendre la règle selon laquelle le masculin l'emporte sur le féminin.

Certains écoliers français apprendront dès cette semaine que «les hommes et les femmes sont belles» ou «les hommes et les femmes sont contentes». Il s'agit de la règle de «l'accord de proximité» qui consiste à accorder le genre et le nombre de l'adjectif avec le plus proche des noms qu'il qualifie. Cette règle, une partie des féministes tente de l'imposer depuis une dizaine d'années à coups de pétitions au très relatif succès, au motif de l'égalité entre les hommes et les femmes." (Le Figaro).

 Avec l'écriture inclusive , c'est un pas de plus vers la descente programmée de nos écoliers vers le niveau de l'inculture synonyme de l'égalité telle que la conçoive certains milieux qui se disent "éclairés "

 Les féministes  ou du moins cerains de leur représentantes pensent elles vraiment défendre la cause des femmes ce faisant ?

 

Quant aux 314 sombres crétins d'enseignants qui se prêtent à ce jeu grotesque , imbécile et nuisible pour l'éducation de ceux (pardon ! de "celles" auxquelles) ils ont l'honneur d'enseigner notre langue ils devraient se rappeler ce mot de Napoléon à un de ces courtisans :

 "Plût au ciel, Monsieur, que vous fussiez un fripon car la friponnerie a un fond alors que la bêtise n'en a point " .

 Mais outre le fait qu'ils ne savent peut être même plus qui était Napoléon, encore faudrait-il qu'il ne s'étranglent pas avec le "plût de l'Empereur et son "fussiez" .

 Moi, je les étranglerai bien de mon mépris ....

bart2.gif

Commentaires

  • Tellement d'accord avec vous !...

Écrire un commentaire

Optionnel