Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Absurdité

Sur le petit marché de produits locaux de mon quartier , un commerçant déployait depuis plusieurs semaines un modeste étal de vente de masques et de quelques autres babioles mais surtout des masques puisque son petit commerce en boutique était fermé pendant le confinement car n'entrant pas dans la catégorie .

 Ce matin, il avait disparu.

Explication de son voisin, le vendeur d'olives (denrée essentielle pour accompagner les apéros interdits...) : il a été sommé par les autorités (qui ? police nationale , municipale ?) de déguerpir car ne vendant pas de produits essentiels .

 Vous croyez que je blague ?

Pas du tout ! Le marchand d'olives que je tiens pour un garçon sérieux  (vu que ses olives sont délicieuses ) n'a rien inventé .La loi et les mesures d'urgence sanitaire ont suscité pléthore de petits chefs qui en font leur interprétation personnelle; rappelons nous les verbalisations absurdes du temps de l'attestation obligatoire lors du 1er confinement .

 Et oui, les marchands de vins et spiritueux  (où je m'arrête de temps en temps ) vendent des produits essentiels  mais les masques n'en étant pas..., à la maison, tricheur! Non mais !

ANGRY_M.png

Écrire un commentaire

Optionnel