Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Légèreté, désinvolture , mépris

Comment qualifier autrement le comportement du président et de son ministre de l'intérieur après le saccage des Champs-Elysées samedi dernier ?

Ajoutons, pour Castaner , incompétence et lâcheté.

 Incompétence  car il était dans le poste de commandement pendant la manifestation et il ne s'est même pas rendu compte que la réaction policière n'était pas adaptée ; lâcheté parce qu'il s'est défaussé sur ses subordonnées en les accusant de n'avoir pas fait valider les ordres données aux forces de police par les échelons supérieurs .

Ce qui revient à dire que soit il n'est pas compétent ou soit il n'a aucune autorité sur son administration. Après de telles scènes quasiment de guerre civile,présenter sa démission aurait constitué un minimum.

 Mais peut on espérer une réaction d'honneur  chez un ministre qui, dûment informé que le samedi allait être difficile , s'affiche le soir en boite de nuit?

Et que dire d'un président qui en pleine fronde  violente et durable de citoyens (il n'y a pas que des casseurs chez les gilets jaunes ) qui réclament une amélioration de leur niveau de vie, que dire donc d'un président qui ne trouve rien de mieux que de partir faire du ski en famille pendant que le pays est sens dessus-dessous et que le mécontentement s'apparente de plus en plus à la révolte d'une partie de ses concitoyens .

 Plus que de la légèreté  c'est ni plus ni moins  que du mépris de classe .

 

Et après , on va donner des leçons au monde et dire aux autres pays de l'Union européenne comment il faut réformer l'Europe .

 On doit ricaner discrètement dans es chancelleries !

médiocrité.gif

Écrire un commentaire

Optionnel