Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humeur(s) du jour - Page 5

  • Pôvre Henry !

    Y en a que pour ça :

    foot.jpg
    Là, je suis bien d'accord: on va pas les plaindre  et déjà qu'ils encombrent les ondes et les journaux comme si la France n'avait que ces chats à fouetter  (d'ailleurs, faut être débile pour fouetter un chat) .
    Mais ce pôvre Thierry Henri me fait peine : voilà que les ânes de la FIFA se mettent sans barguigner à ouvrir une enquête préliminaire contre lui!
    On peut s'étonner qu'ils n'aient jamais eu l'idée d'en ouvrir une contre Maradona pour sa main historique de 1986 en quart de finale de la coupe du monde contre l'Angleterre et encore moins contre Schumacher assommant lâchement Battiston en 1982 en dehore d'une action de jeu .
    Passe encore , c'est loin ! Mais là, il n'y a pas eu d'incident lors du match aller entre l'Egypte et l'Algérie ? l'agression du car et des joueurs au Caire, c'est anodin?

    J'aime assez l'éditorial de Pierre Menès hier dans Direct 8 où il stigmatise "la petite popote de la FIFA" et ne cache pas son ire contre la transparence de la fédération française .

    Allez, je le cite , histoire de se défouler un peu:

    "...le président transparent [de la FFF] a-t-il un avis sur quelque chose...Un peu de caractère pour défendre son capitaine n'aurait pas été du luxe.Un peu de tripes, pour être poli, pour montrer qu'il dirige une fédé puissante.
    Non, rien. C'est sûr qu'avec le pantalon sur les chevilles, ça va être dur de marquer des buts en juin."

    J'abrège, c'est au moins le quatrième billet dont je me fends en quelques jours sur le football, un sport qui ne m'emballe pas plus que ça ..c'est assez.
    football-foot-couple.jpg


    Dommage que Nicolas, notre omniprésident  ne soit pas aussi président de la FFF , les gâteux de la FIFA - qui ne pensent qu'à avantager les britanniques - n'auraient qu'à bien se tenir .
    Tiens , ça manque à son programme !
    foot 2008.jpg

  • Funambulisme

    Homme politique tentant de concilier ses actes et ses promesses ?

    homme politique.jpg
    Non, primate en forêt - photo sélectionnée pour le concours de National Geographic
  • Violence

    violence.jpg

    La lutte contre les violences conjugales , grande cause nationale ...

    Voilà qui est bel et bon et , évidemment une noble cause  mais est ce à dire que notre arsenal juridique ne permettait pas jusqu'alors de lutter efficacement contre ce fléau ?

    Oui, semble répondre le gouvernement , notre sémillante Mam (!!!) en tête, alors allons y et vous allez voir ce que vous allez voir , on va faire ce qu'il faut et que nos prédécesseurs  (ces nouilles ) n'ont pas fait.

    Non, répondent ceux qui , se référant aux textes  - le code pénal - considérent qu'il suffirait de peu de chose pour avoir une réponse judiciaire efficace pour endiguer - à défaut d'éliminer complètement - les abus de force .

    Pour vous en convaincre , je vous suggère de lire le billet du 26 /11 que Gilles Devers, avocat lyonnais , consacre à ce problème dans son blog "Actualités du droit" .

    Certes , il ne cache pas son opposition au pouvoir actuel mais il n'invente pas non plus les mesures qu'il préconise et l'état du droit .

    C'est édifiant !

    Voyez

    Violences-3ge-pas.jpg
    et mort aux cons !

     

     

  • henri la main chaude

    Non ce n'est pas un remake de l'excellent film de Stuart Rosenberg avec Paul Newman - Luke la main froide - 1967

    luke_la_main_froide.jpg

    mais la vision ô combien plus savoureuse de Dubouillon à ce France Irlande calamiteux
    main.jpg
    Point final de l'histoire !
  • Bravo Raymond

    Cela va vous surprendre  (mais peut être aussi que vous vous en f...) mais pour une fois je vais défendre Raymond .

    Raymond Domenech, le sélectionneur honni et vilipendié de l'équipe de France de football pour lequel je n'ai pas la moindre sympathie a eu, à mon sens des mots assez juste pour réagir à la vague insensée des éructations de toutes sortes suscitées par le but marqué après une faute de main  contre l'Irlande .

    Je vous la livre telle que l'Express l'a rapportée:

    «Sur le terrain, je n'avais pas vu la main. Depuis, j'ai visionné les images, et c'est effectivement une erreur d'arbitrage. Pour moi, il s'agit d'un fait de jeu et non d'une tricherie. Je ne comprends donc pas pourquoi on nous demande de présenter des excuses.

    Personne ne s'est excusé quand l'arbitre du match contre la Serbie a expulsé notre gardien alors qu'il n'y avait strictement aucune faute! Personne ne s'est s'excusé, au championnat d'Europe, quand le Hollandais a pris le ballon à la main et qu'il a empêché l'égalisation. Là aussi, il s'agissait de faits de jeu. A mes yeux, la qualification s'est jouée au match aller, ce que l'on semble oublier aujourd'hui. Je n'arrive donc pas à saisir cette sorte de moralisme.( c'est moi qui grasse ce passage)

    Que ce soit frustrant et déplaisant de perdre un match sur une telle erreur, je le conçois. Je comprends aussi la colère des Irlandais. A leur place, j'aurais également crié au scandale. Mais on ne va pas se faire hara-kiri parce que l'arbitre s'est trompé et cette fois, en notre faveur! Ce type de geste peut arriver. Quand c'est Maradona, tout le monde trouve que c'est "extraordinaire" alors que lui marque carrément de la main! Pourquoi y a-t-il deux poids deux mesures? Je veux bien que l'on demande d'un seul coup à Thierry d'avoir une auréole et des ailes d'ange pour dire qu'il y a faute mais il faudrait avoir la même exigence avec tout le monde.

    Encore une fois, nous avons gagné le match de Dublin, et ça, ça ne me paraît pas immoral. Je pense que tous les gens qui aiment l'équipe de France sont heureux de cette qualification. Moi aussi, bien sûr, mais avec un peu d'amertume, car cette joie est gâchée par un mauvais match des joueurs français, de l'arbitre, et aussi par la réaction des médias. Je ne comprends pas pourquoi nous sommes présentés comme coupables.»

    Il a raison, on est pas coupable d'une erreur d'arbitrage, l'arbitre ne peut pas tout voir, j'ajouterai que personne ne s'est excusé quand Schumacher, le gardien de l'équipe d'Allemagne, a agressé Battiston , le blessant gravement lors de la demi finale du championnat du monde de Séville en 1982, qualifiant l'Allemagne et sans que l'arbitre ne prenne de sanction.

    football_4.gif

    Et je ne suis pas loin d'abonder dans le même sens que Vikhas Dhorasoo (un ancien international pour les béotiens du ballon rond ) qui explique dans "Le Monde" :

    « J'espère que la main de Thierry échappera toujours à la vigilance du seul arbitre sur le terrain comme échappera toujours le petit voleur au policier du coin de la rue : le football est un sport et le sport n'est pas là pour être juste.

    Ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne et encore moins le plus éthique. Il y des erreurs d'arbitrage, de coaching (Raymond en est le spécialiste). Il y en a qui se dopent et d'autres qui trichent. Et alors, est-ce si grave ? »

    rd.jpg

    Lâchons les un peu et pourquoi ne pas commenter un peu plus
    les débordements de rues à la suite de la victoire de l'équipe d'Algérie sur celle d'Egypte ?
    Sans même parler des casseurs pour qui tous les prétextes sont bons, est ce vraiment convenable et de se laisser aller à ces excès et de n'y  accorder que l'importance d'une banalité ?
    Ces comportements font le lit du racisme et de la xénophobie et navrent, j'en suis sûr , nos compatriotes d'origine algérienne qui dans leur grande majorité s'intégrent , sont intégrés et sont heureux d'être français en France .
    Il est vrai que le débat sur l'identité nationale n'a rien à voir avec le football, hein ?

     

  • Hold up !

    Circulez , y a rien à voir  sauf peut être la mine satisfaite de Raymond Domenech après le match contre l'Irlande .

    Quant au titre de l'Equipe en première page , on se torcherait avec si le papier était en soie .

    Vous l'avez vu ? "La main de Dieu" , rien que ça !

    Et Thierry Henry est il un tricheur ? à dire vrai, je suis bien incapable de dire si sa main est volontaire ou pas d'autant qu'à la vitesse où le ballon arrive , un geste réflexe est toujours possible ; en fait, la question n'est pas là mais dans l'absence de réaction de l'arbitre qui n'ayant rien vu , n'a pas essayé de savoir ce qui s'était vraiment passé .

    mondial foot.jpg

    Alors faut il ou pas rejouer le match ? moi j'aimerais bien pour laver notre équipe de cette victoire mal acquise (encore qu'avant ce but, elle n'était pas éliminée et l'Irlande pas qualifiée ) et puis non, je n'aimerais pas car les Bleus jouent si mal, sans leader , sans fond de jeu, avec un "coaching" tellement incompréhensible , que je leur donnerai peu de chance face à une équipe d'Irlande revancharde, qui, si elle a un jeu rustique, ne s'embarrasse pas de fioritures et va droit devant au lieu de jouer à la baballe.

    mondial-france.jpg
    Faudrait voir à  les payer un peu mieux , les pôvres !

    Bon, vous savez pas ?

    Regardez donc le match du XV de France samedi contre les Samoas , au moins , vous verrez du jeu.

    rugby.jpg

     

     

  • Prosit !

     

    L'âme du vin

     

    Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles :
    " Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
    Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
    Un chant plein de lumière et de fraternité !


    Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,
    De peine, de sueur et de soleil cuisant
    Pour engendrer ma vie et pour me donner l'âme ;
    Mais je ne serai point ingrat ni malfaisant,

    Car j'éprouve une joie immense quand je tombe
    Dans le gosier d'un homme usé par ses travaux,
    Et sa chaude poitrine est une douce tombe
    Où je me plais bien mieux que dans mes froids caveaux.

    Entends-tu retentir les refrains des dimanches
    Et l'espoir qui gazouille en mon sein palpitant ?
    Les coudes sur la table et retroussant tes manches,
    Tu me glorifieras et tu seras content ;

    J'allumerai les yeux de ta femme ravie ;
    A ton fils je rendrai sa force et ses couleurs
    Et serai pour ce frêle athlète de la vie
    L'huile qui raffermit les muscles des lutteurs.

    En toi je tomberai, végétale ambroisie,
    Grain précieux jeté par l'éternel Semeur,
    Pour que de notre amour naisse la poésie
    Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur ! "

    Charles Baudelaire

     

    Eh oui, demain c'est le beaujolais nouveau, un cru exceptionnel en 2009, paraît il.

     

    dubouillon 11.jpg

    Un mois sans vous et vous sans moi, ça vaut bien un Dubouillon 1er cru pour la reprise mais je ne trinquerai pas avec Eric Besson, d'ailleurs j'aime pas le beaujolais nouveau et encore moins le GRAF (= le Grand Reconducteur Aux Frontières).

     

  • Allo ?

    Un peu d'humour noir glané ça et là et qui m'évitera de gloser ce soir sur le commentaire de texte du moment :

    "Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années "

    Humeur noire 1.jpg
    Humeur noire 2.jpg
    Humeur noire 3.jpg
    Humeur noire 4.jpg
    Humeur noire 10.jpg
  • AhDati !


    Rappelez vous la solennelle déclaration de notre bien aimé président  au sujet de l'affaire Clearstream à l'ouverture du procès :

    « Des juges indépendants  [Ah? parce qu'il y a des juges pas indépendants ? oh, oh ! ) ont estimé que les coupables devaient être renvoyés devant le tribunal ».

    Je veux croire que cela en a choqué plus d'un, même des non juristes , car si la présomption d'innocence a encore un sens ( hum ?) c'est  au tribunal de décider si un prévenu est ou n'est pas coupable et, Dieu merci, il n'y a pas que des erreurs judiciaires , les juges  relaxant ou acquittant aussi.

    Une que cela n'a pas choqué , c'est notre sémillante députée européenne, ma gravure de mode préférée du temps où elle gardait les sceaux, la tr-s belle, très élégante et très suave Rachida Dati; pour elle pas de problème, le président a raison :

    "L’enquête est terminée, l’instruction est terminée, que décident les juges ? C’est de renvoyer cette affaire devant le tribunal correctionnel. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il existe des charges suffisantes pour dire qu’il y a des coupables dans cette affaire.Et donc les coupables sont forcément renvoyés devant le tribunal correctionnel parce qu’il existe des charges suffisantes. Il n’a rien dit de plus ni de moins. Des juges considèrent en toute indépendance qu’il y a des charges. Et donc s’il y a des charges, il y a des auteurs."


    C'est à croire que l'affaire d'Outreau n'a servi à rien : à l'entendre, si on est mis en examen et que des charges sont retenues contre vous (par le juge d'instruction)  on est forcément coupable, donc le président avait raison (CQFD)...! rien de moins.

    Faut il rappeller que la dame en question a obtenu une maîtrise en droit (ce qui n'atteste pas forcément, semble t'il, d'une grande maîtrise du droit) , qu'elle est devenue magistrate après être passée par l'Ecole Nationale de la Magistrature à Bordeaux (non, je vous l',assure, elle n'a pas sêché les cours , pas plus que le juge Burgaud assurément) et qu'elle est devenue ministre de la justice.

    Mais, bon, le droit , c'est loin et maintenant qu'elle s'occupe des affaires de l'Europe, on peut compter sur elle pour nous en expliquer l'alpha et l'oméga...

    rachida_europe_couleur-ea8f2.jpg
    Les gens sont méchants...

     


  • Ronis

    Willy Ronis.

     

    ronis autoportrait.jpg

    Hommage tardif à un de mes photographes préférés décédé le 11 septembre dernier à 99 ans; photographe de l'instant, de ces moments pris sur le vif, gestes anodins, scènes de tous les jours qui, avec le temps qui passe, deviennent intemporels.

    Pour autant, après avoir commencé avec son père , une carrière de photographe de studio, il entre après la guerre à l'agence Rapho et devient un reporter apprécié. il reste néanmoins avec  Doisneau et Boubat un photographe réaliste , habile à saisir la vie quotiidenne et plus particulièrement celle de Paris .

    Quelques unes de ses photos sont devenus légendaires: le nu provençal , les amoureux de la Bastille .... en voici, parmi celles que j'aime le mieux, en  excluant toutes celles que j'aime tout autant mais son oeuvre est tellement riche de chefs d'oeuvre !

     

    ronis - rue savart - 1948.jpg
    Rue Savart - Paris - 1948

    ronis - venise.jpg
    Venise

    ronis - train de péniches sur la seine.jpg
    Train de péniches sur la Seine

    et comment ne pas citer une des plus emblématiquers de  son oeuvre :

    ronis willy - nu provençal - 1947.jpg
    Nu provençal - 1947

    Mais celle que je préfère est une des plus touchantes : le baiser chaste et empli d'émotion entre cette religieuse et ce soldat rentrant de captivité qu'elle accueille gare de l'Est :

    ronis baiser.jpg

    Willy Ronis a fait don des son oeuvre à l'Etat

     

  • Balade

    au Louvre un dimanche.jpg
    Au Louvre, un dimanche...

  • Garonne

    Moi mon océan
    C'est une Garonne
    Qui s'écoule comme
    Un tapis roulant

     

    1165 - hotel dieu en automne.jpg

    Ma vague émeraude
    C'est une Garonne
    Quand elle se fait chaude
    Au bras du Pont-Neuf

     

     

    2872 - Toulouse -le Pont Neuf.jpg

    Moi ma mer Egée
    C'est ce fleuve lisse
    Dont je suis l'Ulysse
    Sans exagérer

     

     

    hoteldieu.jpg

     

    Moi ma caravelle
    C'est sa rive belle
    Là où l'hirondelle
    Vient pondre son œuf

     

    4187 - la Garonne en automne.jpg

    Moi mon océan
    C'est une Garonne
    La grande personne
    Dont je suis l'enfant

     

    3326 - la Garonne vers Fenouillet.jpg

     

    Ma mer océane
    C'est une Garonne
    Quand elle résonne
    D'un air de tam-tam

    C'est une Garonne
    C'est une Garonne
    C'est une Garonne...

     

    paroles (et pas toutes et en désordre...)  de Claude Nougaro


     

  • Oh ! Claude !

     

    Claude-Nougaro-1.jpgphoto: Pyap

    Claude Nougaro aurait eu 80 ans aujourd'hui; il est né à Toulouse en face de la place Arnaud Bernard .

    Salut , poète ! Dors en paix ..

    Dors en paix , Pépé

    Tu vas mourir, tu vas t'éteindre
    Comme une lampe de chevet,
    Quand le matin commence à poindre,
    Quand le bouquin est achevé
    Dors en paix, pépé
    Tu vas abandonner ton souffle,
    Les taches rousses de tes mains,
    Et repasser sans tes pantoufles
    Le seuil du monde des humains
    Dors en paix, pépé
    Je ne m'en fais pas pour ton âme
    Tu n'as à craindre nulle flamme
    Bien que tu te sois dit sans Dieu
    Tu peux, sans faire de grimace,
    Regarder le soleil en face
    Quand tu auras fermé les yeux
    Un peu de toi s'en va descendre
    Mais tout le reste va monter
    Quitter cette vallée de cendres
    Pour une planète d'été
    Dors en paix, pépé
    A belles dents, tu déjeunes
    Le soir, tu soupes de peu
    La vie nous aiguise en jeune
    Puis elle nous déguise en vieux
    Vas-tu connaître la recette
    D'un repas qui coûte moins cher,
    Et vas-tu faire la conquête
    D'une beauté hors de la chair ?
    Dors en paix, pépé
    Où tu vas, je ne puis t'atteindre
    Suis-moi si tu peux où je vais...
    Déjà le jour commence à poindre
    J'éteins ta lampe de chevet
    Dors en paix, pépé
    Dors en paix, pépé


    paroles : Claude Nougaro musique  C. Nougaro et Maurice Vander  (1966)

     

    Toulouse lui rend hommage aujourd'hui par un concert , place du Capitole ,

    là même où la ville lui rendit hommage le lendemain de sa mort le 4 mars 2004:

     

    2883 - nougaro hommage.jpg

    J'y étais, quelle émotion dans l'assistance et des gens dansaient comme il le souhaitait...

    Dansez sur moi dansez sur moi
    Le soir de vos fiançailles
    Dansez dessus mes vers luisants
    Comme un parquet de Versailles
    Embrassez-vous, enlacez-vous
    Ma voix vous montre la voie
    La Voie lactée, la voie clarté
    Où les pas ne pèsent pas
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi

    Dansez sur moi dansez sur moi
    Qui tourne comme un astre
    Etrennez-vous, étreignez-vous
    Pour que vos cœurs s'encastrent
    Tel un tapis, tapis volant
    Je me tapis sous vos pieds
    C'est pour vous tous que sur mes doigts
    La nuit je compte mes pieds
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi

    Dansez sur moi dansez sur moi
    Le soir de mes funérailles
    Que la vie soit feu d'artifice
    Et la mort un feu de paille

    Un chant de cygne s'est éteint
    Mais un autre a cassé l'œuf
    Sous un saphir en vrai saphir
    Miroite mon sillon neuf
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi
    Dansez sur moi

    Ce magicien des mots, il faut le prendre au mot...dansons !

  • le voeu des échevins

    Aujourd'hui, comme tous les 8 septembre de chaque année (fête de la nativité de la Vierge Marie) depuis 1643, le Maire de Lyon remet un écu d'or , en grande cérémonie, au cardinal primat des Gaules, pour perpétuer le voeu des échevins .

     

    voeu des échevins 2.jpg
    Gérard Collmb, maire de lyon et Mgr Barbarin.

    Aux 16ème et 17ème siècle, Lyon était régulièrement ravagé par la peste; en 1643, devant l'impuissance de la médecine, le prévot des marchands et les quatre échevins qui géraient alors la ville montèrent en procession avec une foule de Lyonnais à la chapelle de la Vierge sur la colline de Fourvière pour l'implorer de conjurer le fléau  et firent le voeu de mopnter chaque 8 septembre pour entendre la messe et offrir " la quantité de 7 livres de cire en cierges et flambeaux, et un écu d’or au soleil » à l'archévêque de Lyon et ce, si leur souhait est exaucé. La Cité ayant été épargnée , la tradition s'est perpétuée .

    La tradition perdure...et nul doute que Gérard Collomb qui est un fin politique espère bien qu'à défaut de sauver les Lyonnais de la peste  , le Sainte Vierge leur épargnera la grippe H1N1 .
    Et en gestionnaire avisé, il n'a pas manqué de remettre à monseigneur Barbarin l'écu d'or bien franc et non rogné  puisé dans le trésor de la ville .

    6391 blog.jpg
    La basilique de Fourvière érigée en 1852

  • Vacances

    Je suis encore en vacances , quelle chance !

    baie de Collioure blog.jpg
    restaurant le Neptune blog.jpg


    Et c'est toujours l'été

    Chaleur

    Tout luit, tout bleuit, tout bruit,
    Le jour est brûlant comme un fruit
    Que le soleil fendille et cuit.

    Chaque petite feuille est chaude
    Et miroite dans l’air où rôde
    Comme un parfum de reine-claude.

    Du soleil comme de l’eau pleut
    Sur tout le pays jaune et bleu
    Qui grésille et oscille un peu.

    Un infini plaisir de vivre
    S’élance de la forêt ivre,
    Des blés roses comme du cuivre.

    Anna de Noailles - 1876-1933 ("L'ombre des jours")