Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les humeurs de nicéphore - Page 2

  • Ornements

    la première photo qui m'a fait découvrir le talent de Robert Doisneau.

    Il y a longtemps  mais ma passion pour l'image argentique est ancienne...

    Doisneau - Monsieur Claude  dimanche.jpg

     depuis, j'en découvre encore  et toujours avec le même ravissement .

  • Rêvez vert surtout!

    Il y a quelques temps, le maire de Poitiers , Mme Moncond'huy s'est fendue d'une de ces réparties écologistes qui ferait le bonheur d'un grand bêtisier ou de "La Foire aux Cancres" si elle n'avait pas de résonances sinistres ; je la cite, ça vaut :

     « Mettre dans la même phrase “rêves d’enfants” et le fait de sauver des clubs aériens, je trouve que ça a quelque chose d’indécent. […] Je crois que vous ne vous rendez pas compte des rêves dont on doit préserver les enfants. L’aérien, c’est triste, mais ne doit plus faire partie des rêves d’enfants. »

    Vous avez bien lu, ce n'était pas une boutade dans une discussion de salon mais une prise de position en conseil municipal.

     Dans le genre, même Goebbels n'aurait pas fait mieux !

     Une fois de plus , je pense à cette réplique (de Gabin, je crois?) que si les cons se mettaient en orbite, il y en a qui tourneraient longtemps .

    Velorution_vintage_poster_pin_up_girl.jpg

    mon écologiste préférée...remarquez la couleur du vélo, pas le reste.

  • Regard

    Non, c'est l'étiquette qu'il regarde , la légende est imprimé en petits caractères ...Avedon  Richard - Stephanie-Seymour - 1992.jpg

    Stéphanie Seymour par Richard Avedon - 1992

     

  • Question d'orthographe

    thé.jpg

  • de l'incompétence à l'absurde...

    Je lis dans les gazettes :

    "Dans certains départements du littoral, le masque est strictement obligatoire sur le sable. Dans d'autres, il ne l'est pas. La mesure est contestée."...

    Il faut quand même en tenir une bonne couche (de sable) pour prendre des mesures aussi absurdes , sans aucun soutien scientifique ni étude démontrant un risque de contamination.

    Manifestement, la lutte contre la pandémie a un contenu qui n'est pas seulement hygiénique et protecteur - et là, justifié - mais clairement liberticide par toutes ces mesure(ette)s assorties d'amendes .Quand on pense que l'absence d'attestation lors du premier confinement , pouvait être puni de prison en cas de troisième récidive !!! alors que quelques mois après le Conseil d'Etat avait fait savoir que l'attestation ne pouvait avoir un caractère obligatoire, on prend la mesure de l'incompétence de certains cercles dirigeants .

    travail.gif

  • sur la Grand Place

    La Grand Place est le lieu emblématique de Bruxelles; j'aime déambuler dans cet espace , riche d'histoire, encadré par de somptueux bâtiments  , sa galerie marchande , des brasseries typiquement belges .

    Enfin, j'aimais car pour ce qui y d'y revenir, il faudra attendre...et en attendant , il reste les images.

    Ainsi , les chapiteaux ornés de l'Hôtel de ville aux scènes très typées :

    Bruxelles_Grand Place_7.jpg

    Ça commence mal !

    Bruxelles_Grand Place_1.jpg

    Ça ne s'arrange pas...

    Bruxelles_Grand Place_5.jpg

    Rien n'y fait...

    Bruxelles_Grand Place_4.jpg

    Ah, quand même !

    Bruxelles_Grand Place_6.jpg

    Une chope et tout s'arrange.

  • Venise en rêve

    De même qu'à Milan où l'épidémie m'interdit une autre visite, je ne pourrai revenir à Venise où chacun de mes séjours m'a laissé de merveilleux souvenirs .

    C'est ce tableau d'Antonello da Messina (1430-1479), inachevé , exposé au musée Correr situé sur la place San Marco qui m'y ramène et ravive mes regrets et ma nostalgie

     Antonello da Messina (1430-1479)-Pieta -inachevé -musée Correr à Venise.jpg

    Sa beauté poignante,touche profondément comme si l'artiste avait été interrompu définitivement: est il décédé avant de l'achever ? Je l'ignore .

    C'est Antonello  da Messina qui, dit-on, aurait  apporté à Venise la technique flamande des Van Eyck de la peinture à l'huile ; plus vraisemblablement , il aurait amené de son séjour flamand des procédés encore peu ou pas connus par les peintres de la Sérénissime .

    Quant à mon retour à Venise ...il me faudra être patient : tous ceux qui, comme moi, en sont privé depuis presque deux ans vont s'y ruer; j'ai choisi pour chaque visite une période en plein hiver et la fréquentation de la ville était supportable , le froid attire peu mais qu'en sera t-il demain ?

     

     

     

  • Montaigne massacré

    Je viens de lire dans un blog riche de contenu et d'une excellente tenue, un billet intitulé "Mort de Montaigne".

    Le blog, dénommé OFF SHORE" est ici.

    L'auteur s'indigne à juste titre de la dénaturation du texte des Essais de Montaigne et je partage sa réaction. Comme lui, je suis outré que , dans un manuel scolaire, on puisse déformer ainsi tout le sel de la langue de Montaigne et , partant, l'esprit de ses écrits .

    Je cite ce billet par quelques extraits ci après , surtout pour vous inciter à vous reporter au blog de son auteur, il s'exprime infiniment mieux que je ne pourrais le faire au sujet de ce "massacre"

    Citation :

    "À la suite d'un extrait des Essais, publié dans un manuel scolaire destiné à des lycéens, on trouve la très belle mention suivante : Mise en français moderne par... ... ...Retenons néanmoins ceci : il ne s'agit nullement de s'en tenir à une simple correction orthographique permettant d'unifier/uniformiser un texte écrit dans une époque de plus grande liberté en la matière, ou de gommer des lettres étymologiques qui masqueraient le mot venu jusqu'à nous avec un visage un peu différent. Il s'agit bien plutôt d'un exercice de dénaturation de Montaigne au nom d'une lisibilité affadissante et traitresse (car ce serait réduire la difficulté de Montaigne à une question de pure forme. Où l'on voit le ridicule de la chose). Exercice de traficotage qui touche à la fois le vocabulaire et la syntaxe. Ainsi, Montaigne écrit, dans le Livre II, chapitre X :

    Quant à mon autre leçon, qui mesle un peu plus de fruit au plaisir, par où j'apprens à renger mes humeurs et mes conditions, les livres qui m'y servent, c'est Plutarque, dépuis qu'il est François, et Sénèque. (collection Quadrige chez PUF)

    La version du manuel donne ceci :

    Quant à mes autres lectures qui ajoutent au plaisir davantage de profit, et où j'apprends à plier mon caractère et mes états d'âme, les auteurs qui m'enseignent et m'enrichissent sont Plutarque, depuis qu'il est traduit en français, et Sénèque.

    Substitution de mots, ajouts, bouleversement de la syntaxe (et donc du phrasé de Montaigne) : la mise en français moderne est peu ou prou une traduction ! Cela signifie que Montaigne est un auteur traduit, et admis comme tel par l'institution censée défendre l'histoire de la langue et de la littérature de ce pays.....

    ....Le XVIe siècle français est donc tout à coup rejeté dans un temps si lointain qu'il devient un pays lointain, une contrée exotique. En procédant ainsi, c'est la pensée même de l'auteur que l'on trahit. Tous les arguments pédagogiques du monde ne peuvent suffire à justifier un tel traitement, à commencer par celui de l'accès facilité au texte....."

    fin de citation

    Je ne cite pas plus , c'est sans doute un peu trop déjà (j'espère que l'auteur ne m'en voudra pas...) .mais quel désastre et quel abandon!

     Tiens, cela me fait penser , dans un autre domaine, à l'ajout de l'anglais sur les nouvelles cartes d'identité françaises; encore un agenouillement devant la perfide Albion.

    Je ne suis pas un grand lecteur de Montaigne, je l'avoue  et encore moins de Rabelais mais j'ai encore en mémoire les leçons de texte de mon professeur de français en classe de seconde, et son art de nous faire pénétrer dans la pensée de ces auteurs en disséquant une phrase tirée d'une de leurs oeuvres : quelle saveur il savait nous faire goûter !

    médiocrité.gif

     

  • Les cons !

    2021-04-01_123950.jpg

    C'est grâce à ces imbéciles que l'on doit en grande partie ce confinement général et ce n'est pas du racisme anti-jeune, passant en vélo sur ces quais , j'ai vu de nombreux adultes et plus s'y prélassant également.

    Moyennant quoi, le taux d'incidence n'a cessé de grimper là où il y a quelques semaines il était inférieur à 200, il est actuellemnt près de 1000 dans de nombreux quartiers de la ville

    Mais  pourquoi se gêneraient ils , le maire de Lyon, l'ineffable khmer vert Doucet, s'est tenu en tête d'une manifestation de 4000 personnes , le préfet s'est refusé à faire évacuer les quais de la Saône où un rassemblement de plus de 300 personnes sans masque a été organisé grâce aux réseaux asociaux ...continuez et si vous êtes pris , vous à 11 km, paf...135 euros .

    C'est peut-être dur, insupportable de ne plus pouvoir "faire la teuf" comme ils disent , de se priver de"se faire un apéro" mais la perspective d'une hospitalisation, d'une atteinte qui laisse des séquelles durables , du danger qui pèse sur des êtres chers, de tous âges d'ailleurs, tout cela ne vaut pas un effort sur soi?

     Qu'en serait il si la France vivait ce que vivent des populations pas si lointaines où les enfants ne connaissent que le bruit des bombes et des rafales de mitraillettes ?

     Allez Nicéphore , tu exagères !

  • Arivederci

    Il faudra attendre encore avant de revoir le Duomo ou d'essayer d'obtenir une entrée pour admirer La Cène de Léonard de Vinci .

    Milan, c'était en mars , il y a quelques années et l'envie d'y retourner sans le pouvoir est frustrante .

    2_Duomo_blog 2.jpg

    2_Duomo_blog.jpg

    2_Duomo_vue sur Milan blog.jpg

    Arrivederci....

  • Ouf !

    Je lis dans les Gazettes :

    Sur Twitch, Hollande assure que son «plus grand regret» est de ne pas s'être «représenté en 2017»

    Ouf ! on l'a échappé belle ...

    Je lis également :

     "Rendre la tour Eiffel à l'Algérie": voilà la proposition de Mohamed Attal, un journaliste algérien accusant la France d'avoir puisé dans les mines de fer algériennes pour la construire... (in Causeur.fr).

    Ils vont nous rendre  les routes , les hôpitaux et les écoles que nous avons laissés en échange ?

    La profondeur de la pensée de ce journaliste dépasse celle des mines de Lorraine d'où a été tiré le minerai de fer pour la tour Eiffel.

     et je lis encore (le titre d'un article du Figaro) :   "Attentat déjoué avant l’Euro 2016: aux assises, Reda Kriket ne reconnaît que la loi d’Allah"...

    Ben voyons, la France terre d'asile!

    Gageons qu'à sa sortie de prison, on lui offrira un poste de maitre de conférence à Science Po..

     Quel mauvais esprit ce Nicéphore !

    2015-11-19_173158.jpg

  • le tribunal numérique

    Je lis dans les Gazettes  (ici "Causeur" ) ce titre  :

    "Contre la tyrannie de l’émotion

    Peu importe que nous partagions ou non les positions d’Alain Finkielkraut. Nous ne voulons pas d’une société terrorisée par quelques escouades numériques, ni d’un débat public rythmé par les dénonciations, exclusions et bannissements"

    J'adhère complètement à cette position.

     Avec l'hyper médiatisation de n'importe que évènement grâce aux moyens de communications modernes et notamment les réseaux sociaux, des minorités agissantes , des groupuscules haineux  se sont emparés de ces moyens d'expression nouveaux pour répandre leur vision souvent haineuse , presque toujours intolérante et jamais propice à l'échange respectueux sur les sujets de société .

     Comme si ces techniques avaient éveillé (ou réveillé) des vocations de Fouquier-Tinville chez tous ces soit-disant bien pensant.

     C'est moche , inquiétant et dégoutant.

    55c6d91ae534ddfa8d36536a1d4c6cc3a919dde95856d57414a84e2a6f378e8e.gif

    Voilà où on en est !

    Comme le dit l'article de Causeur , la dictature de l'émotion entend censurer tout ce qui n'est pas elle. la défaite de la pensée en somme .

    Camus a dit : "la bêtise insiste toujours" et Cocteau d'ajouter : " et le pire c'est qu'aujourd'hui la bêtise pense "...

     

     

  • Qui suis je ?

    Je le sais mieux maintenant grâce aux explications éclairées de notre bon président : je suis " un procureur , un gaulois réfractaire un illettré" et j'ai même découvert que je n'étais pas seulement un sans dents comme le pensait le hollandais mais " en même temps" ...un de ceux qui ne sont rien et que bref, si je voulais m'en retrouver quelques unes , il me suffisait de traverser la rue ".

     "Gnothi seauton": connais toi toi même selon la formule socratique; grâce à notre bon président , j'avance progressivement dans la perception de mon être profond.

    Mais les gens sont méchants ; ainsi la présidente du RN qui  ironise à ce propos : «Virus ou pas, il y a au moins une chose qui ne change pas, c'est la propension d'Emmanuel Macron à vilipender les Français à tout bout de champ !» et d'autres mauvais esprits de renchérir du genre : "Accepter la critique populaire c'est aussi cela l'esprit républicain» ou encore «La démocratie c'est rendre des comptes».

    Ah les coquins !

     Heureusement qu'une porte-parole de la République au galop nous rassure qu'" en aucun cas le président a blâmé les Français. Au contraire, il leur a lancé un appel : un appel à continuer à avancer ensemble, ...."

    Du coup, je ne sais plus où j'en suis !

     Voilà ce que je dis , moi.

    curé.gif

  • rapport Stora

    Pour apaiser ou "régulariser" la relation entre la France et l'Algérie, Macron a demandé un rapport à l'historien Benjamin Stora, connu comme étant un "spécialiste" de cette période de notre histoire et notre sémillant président de dire (selon les gazettes du jour ) , au moment de recevoir ce rapport, qu'il en suivra les principales préconisations .

    Hou, là ! cela m'inquiète , c'est pour le coup de nous refaire la convention sur le climat qui a mobilisé 150 citoyens lambda tirés au sort et tous très grands spécialistes des questions climatiques .

     Je ne nie pas la compétence de B. Stora mais en quoi ses préconisations , fondées nécessairement sur SA vision de l'histoire franco-algérienne , devraient elles engager la position de la France ?

     Est il le seul légitime pour donner une orientation à la position que souhaite prendre le chef de l'Etat ?

    Bon Prince , et soucieux de ménager son peuple , il a concédé toutefois, qu'il ne présentera pas les excuses de la France...comme s'il ne l'avait pas fait, déjà, avec son : "la colonisation est un crime contre l'Humanité".

    Quant à B. Stora  qui a une sensibilité qui lui est propre , comment imaginer qu'elle n'a pas influé sur son rapport; certes , sa position est vraisemblablement respectable mais la bonne manière eût été que Macron confie ce rapport à un comité scientifique composé d'historiens reconnus  et pas seulement à un seul d'entre eux .

     Mais, là encore , silence dans les rangs , Monsieur "je sais tout" s'occupe de nous et de notre Histoire.

     Je ne suis pas d'accord .

     Voilà ce que je dis , moi.

    1460332627.gif

  • Ratage

    Je lis dans les gazettes :

    Vaccination des plus de 75 ans : le grand ratage des prises de rendez-vous

    Et bin ! ça commence bien.

    Ou plutôt, on continue , ratage sur ratage ; les énumérer ferait redite tant les fançais les ont constatés depuis le début de la pandémie mais peut-être qu'il faut encore rabâcher puisque les grands esprits qui nous gouvernent ne semblent pas encore avoir intégré cette suite d'actions malencontreuses qui montrent à satiété leur incompétence : la grippette , les masques inutiles  pour cacher que nous n'avions pas de stock avant de les rendre obligatoires et après que tout un chacun s'en soit fabriqué à la maison,le confinement identique pour paris Lyon et Monboudif (Cantal) 182 habitants , l'attestation obligatoire avant que le Conseil d'Etat (mais après coup) juge que le respect de la forme prescrite par le gouvernement était illégale (quid des milliers de PV pour des questions de forme ?), l'échec de la mise en oeuvre des tests , les contrôles tardifs aux frontières et dans les aéroports et j'en passe . 

    Aujourd'hui, le bazar pour le lancement de la campagne vaccinale  et le retard pris , mais rassurez vous , Veran dixit : tout va bien, nous  verrons au final que nous aurons mieux fait que les autres .Pour le moment , je ne sais pas comment ma voisine ui a 90 ans passé va pouvoir prendre rendez-vous sur internet.

    Bon citoyen (surtout prudent vis à vis de cette saleté de virus ) , j'ai respecté toutes les consignes mais je bous de colère rentrée quand je considère tous ces faux pas , parfaitement assumés comme ils disent et qu'ils ne reconnaissent pas et dont ils ne sentent évidemment pas responsables .

    la technostructure énarchisante et se nourrissant de "l'entre-soi" nous mène au désastre ; non à l'effondrement de la France , ce vieux pays tiendra  mais à la perte de notre génie national;pire encore , ils nous prennent pour des enfants qui n'ont qu'à ouvrir la bouche pour recevoir la becquée et puis , va jouer et laisse nous faire .

     bon, d'accord , je pousse un peu mais je ne décolère pas devant tant de morgue et d'incompétence .

    Et pour aller plus loin, avons nous conscience de ce qu'entraine pour nos vies quotidiennes l'état d'urgence sanitaire avec toutes les restrictions de liberté qui en résultent?

    insidieusement elles nous paraissent normales , acceptables , presque nécessaires  mais en est t on bien sûrs ,

     Je vous renvoie à cette réflexion pertinente de Mathieu Laine dans son livre Infantilisation, : Le «biopouvoir» et le tatillonnisme bureaucratique, sorte de Sancho Panza d’une infantilisation portant fièrement l’armure, ont-ils définitivement gagné? Ou nous saisirons-nous de cette épreuve pour raviver le goût de la liberté et nous mobiliser à nouveau pour elle sans considérer qu’elle est un avantage concédé par l’État mais notre droit le plus fondamental? Allons-nous laisser les médecins du public décider de tout et, obsédés par le primat de la vie, la vider de substance au prix d’une inquisition croissante, tétanisant nos actes?...

    (in LeFigaro du 17/1/)

    Et pour finir  : ""La réduction conjoncturelle sans précédent en temps de paix de l’exercice des libertés publiques associée à l’accumulation non exhaustive d’une quantité indénombrable d’intrusions bureaucratiques sans aucun lien avec la pandémie mais tout autant réalisées «pour notre Bien» achève de convaincre. "

    Voilà ce que je dis , moi.

    vieux rf.jpg